Israël en détails

Capitale Jérusalem
Superficie 20 770 km2
Fuseau horaire GMT (UTC+2)
Langues officielles Hébreu, Arabe
Monnaie Nouveau shekel
Température 16°C min / 30°C max

Passeport

-Tous les passeports, doivent être encore valides 6 mois après le retour du voyage

-Lors des contrôles des services de douane, les animaux, les plantes, les graines, de la nourriture à base de viande sont interdits.

Evitez de Prendre à charge, des paquets ou colis de personnes non inscrites au voyage.

Si vous allez à Bethlehem, (seuls les étrangers peuvent y accéder, les juifs n’ont pas le droit d’y entrer) Evitez de porter tous signes ostentatoires ou de symboles religieux.

Demande de passeport

-Vous trouverez en cliquant sur le lien ci dessous un document stipulant les modalités permettant d'obtenir un Visa Israëlien

Document de visa

Shopping

Il est possible de faire de bonnes affaires en Israël, grâce aux accords commerciaux avec de nombreux pays qui éliminent les droits de douane. Les achats préférés des touristes sont les bijoux – l’industrie des diamants et des pierres précieuses est l’une des plus importantes au monde – les accessoires en cuir et les fourrures, les objets religieux, les œuvres d’art, les antiquités, les tapis, et les vêtements, maillots de bain, produits de la Mer Morte surtout

Les cartes de crédits en Israël

Les cartes de crédit internationales les plus connues sont acceptées dans la majorité des hôtels, restaurants et commerces : Visa, Mastercard, American Express et Diners Club. Certaines banques les traitent, et elles peuvent être utilisées pour retirer des espèces dans les machines automatiques. Renseignez vous auprès de votre banque des coûts de transactions.

La monnaie en Israël

Le Nouveau shekel (NS), divisé en 100 agourot, est la monnaie officielle du pays. Il existe des billets de 20, 50, 100 et 200 shekels, et des pièces de 5, 10, et 50 agourot. Les dollars américains, l’euro et les monnaies européennes sont acceptés partout, la monnaie étant souvent rendue en shekels. Les chèques de voyage sont acceptés un peu partout. Il est possible de reconvertir les shekels aux banques des aéroports et des postes frontières en quittant le pays.

L'éléctricité en Israël

En Israël le courant électrique est de 220 volts, monophasé 50 cycles. La plupart des hôtels ont des prises de 110 volts pour les rasoirs seulement.

Communication

À notre époque d’information et de communication instantanées, les touristes en général et les gens d’affaires en particulier seront heureux de savoir qu’ils peuvent être joignable tout le temps. En Israël, non seulement l’infrastructure des techniques de communication est développée, c’est même l’un des pays du monde les plus avancés dans ce domaine. La plupart des hôtels offrent plus de 40 chaînes de télévision par câble, et parmi celles-ci les chaînes d’informations les connues dans le monde entier, et des chaînes locales, régionales et européennes. On trouve facilement accès à Internet et aux systèmes de vidéoconférences par satellite: la réception de votre hôtel devrait pouvoir vous les arranger si vous la prévenez à l’avance.

La téléphonie

Grâce à une infrastructure de communications des plus performantes, les appels internationaux sont d’une grande facilité. Les chambres d’hôtels ont des téléphones pour appels locaux et internationaux, qui peuvent être utilisés avec des cartes de crédit. On trouve partout des téléphones publics à carte, et les cartes sont vendues dans les kiosques. Il est aussi facile de louer un téléphone portable.

Guides

Grâce à des études obligatoires d’une durée de deux ans et un recyclage professionnel permanent, les guides diplômés israéliens sont d’un niveau hors pair. On trouve des guides parlant les langues les plus utilisées dans le monde, ainsi que des langues slaves, africaines et asiatiques, ainsi que des excursions guidées en plusieurs langues.

La nourriture en Israël

Manger en Israël

Depuis quelques années, une révolution tranquille a lieu dans les cuisines et les salles de restaurants israéliens. Les amateurs de bonne chairs qui déploraient l’offre limitée de la gamme culinaire sont aujourd’hui séduits par des restaurants dont la créativité recouvre tous les types de cuisine. Les spécialités nationales sont partout présentes. Le Maroc, la Grèce, la Turquie et l’Espagne ont apporté à Israël le meilleur de la cuisine méditerranéenne. De Tel Aviv à la Galilée on trouve des bistrots servant de l’excellente cuisine française et italienne, et les restaurants russes et d’Europe de l’Est, avec leurs plats classiques traditionnels, sont aujourd’hui le dernier cri. Des bars à “noodles” thaïlandais et des restaurants à sushi haut de gamme en passant par les plats épicés du Setzchuan, l’Extrême-Orient est bien représenté, ainsi que les cuisines indienne, éthiopienne et même mongolienne. Israël produit des vins de renommée mondiale et des liqueurs dans la région du Golan; ceux-ci ont la faveur des caves locales mais on trouve aussi de bons vins européens et californiens. Une remarque sur la cuisine cachère en Israël: dans presque tous les hôtels du pays et dans beaucoup de bons restaurants, la cuisine est cachère. Vous pouvez vérifier avec le concierge de l’hôtel ou le restaurant lui-même à l’avance. Plus de détails dans la rubrique “nourriture cachère”.

Pourboire :
En règle générale il n’est pas obligatoire pour les taxis. Dans les restaurants il est d’usage de laisser 10%, et même 15% et plus si le service est plus que satisfaisant. Avec les guides et les chauffeurs, la règle est de leur donner un pourboire à la fin de l’excursion. Les prix des hôtels comprennent le service, mais on donne généralement un pourboire aux porteurs, aux serveurs et aux réceptionnistes.

Les transports en commun

Transport en commun

Les bus:

il y a 2 compagnies principales, chacune avec ses lignes urbaines et interurbaines. En ville, on peut acheter un billet par trajet, et pour un long séjour il existe une carte mensuelle. Pour se déplacer à travers le pays, des cars climatisés assurent un transport confortable partout. Il est possible d’acheter des billets à l’avance au terminus des lignes ou au chauffeur. Les horaires sont généralement affichés en hébreu et en anglais.

Le tramway :
est tout récemment mis en service, et il dessert certains points de la ville de Jérusalem.

le train :
le système ferroviaire est une aubaine pour les résidents de la grande banlieue de Tel Aviv et de la côte, de Naharia à Ashdod. Au sud d’Ashdod les rails vont vers l’intérieur et continuent jusqu’à Beer-shev’a. Le train est un excellent moyen de transport: rapide, tranquille, climatisé, avec des sièges confortables et des boissons ou des collations vendues à bord. Les gares sont bien équipées, avec des machines à billets informatisées (en hébreu ou en anglais) qui acceptent les espèces et les cartes de crédit.

Les Sherouts :
ce sont des taxis-bus qui fonctionnent avec un esprit de covoiturage.
Ils peuvent prendre de 9 à 12 personnes, bagages y compris, avec des prix défiants toute concurrence.
De conditions rudimentaires au confort relatif mais très pratiques. Ils desservent toutes les villes, au départ de l’aéroport, vers votre lieu d’arrivée en aller / retour.
C’est un vecteur de communication, mais aussi une façon rapide de vous intégrer d’emblée dans une coutume locale et très conviviale , en partageant des histoires, des chants, et autres conversations avec les occupants que vous ne connaissiez pas quelques minutes auparavant, et durant les heures de trajets .
Ils peuvent être réservés à la réception de votre hôtel la veille de votre départ et sont de façon générale très ponctuels aux heures de rendez-vous .

Les religions en Israël

Les religions en Israël

La liberté de culte et le libre accès aux lieux saints sont garantis à tous, juifs, chrétiens et musulmans. Chaque religion est autonome en ce qui concerne ses lieux saints et lieux de culte, et décide des horaires et des règles de visite. Les visiteurs sont priés de respecter les sites religieux et de s’habiller correctement.

Le “Shabbat” juif :
commence le vendredi soir et se termine le samedi soir, et est respecté dans les hôtels et dans certains lieux publics. Il est préférable de ne pas organiser d’évènements spéciaux dans les hôtels de Jérusalem et de Tel Aviv le vendredi soir ou le samedi dans la journée. Les hôtels fonctionnent normalement, et les ascenseurs sont programmés automatiquement pour s’arrêter aux étages ; et les restaurants non cachers sont ouverts. Certains sites sont fermés le vendredi après-midi et le samedi. L’utilisation d’équipement de congrès est limitée pendant le Shabbat et les fêtes juives. De même, les sites musulmans sont fermés le vendredi et les sites chrétiens le dimanche.

Que faire lors du Sabbat?

Pour connaître l’heure en fonction d’où vous êtes et la paracha de la semaine, cliquer sur ce lien

Menorah

Ce sont généralement les femmes qui allument les lumières de la menorah

Le Shabbat est une sainte convocation, c’est un temps de repos et un rendez-vous avec L’Eternel. Il commence le Vendredi soir au coucher du soleil, alors tous les travaux doivent cesser. Il convient alors d’allumer les bougies, suivant un horaire précis et suivi dans le monde entier, et, tenant compte des saisons et décalages horaires par rapport à l’endroit où on vit. Les allumer plus tard est interdit et constitue une profanation.

Menorah Tel Aviv

Pour connaitre le calendrier des fêtes juives cliquez ci desous

Le calendrier des fêtes juives

Les précautions d'avant voyage

Aucun vaccin n’est nécessaire. Il est fortement conseillé aux visiteurs de se munir de leurs médicaments habituels. Il est bon de savoir que le niveau de la médecine en Israël est le même que les meilleurs d’Europe ou des Etats-Unis, et les visiteurs peuvent donc être assurés qu’ils recevront un excellent service médical en cas de besoin.